Assurances animaux : tout ce qu’il faut savoir

Assurances animaux : tout ce qu’il faut savoir

Entre les vaccins, les visites de routines chez le vétérinaire et les petits bobos, les frais de santé d’un animal de compagnie nécessitent un budget conséquent. Heureusement, il existe aujourd’hui différentes formules d’assurances animaux spécialement mises en place pour prévoir les maladies et les accidents des chats et des chiens, tout en leur garantissant des soins de qualité.

Comprendre le principe des assurances animaux

En souscrivant à une formule d’assurance animaux pour votre chat ou votre chien, vous vous assurez qu’une partie ou la totalité de ses frais de santé vous sera rendue. Bien entendu, les conditions de remboursement varient d’une mutuelle à une autre, mais vous pouvez espérer entre 50 à 100 % de taux de remboursement avec la formule premium qui prévoit les vaccinations, les vermifuges, les produits antipuces et anti-tiques et la stérilisation. Pour les formules d’assurance santé complète, vous serez remboursé pour les maladies et les accidents, car cela comprend entre autres les frais de consultation, les médicaments utilisés et prescrits, les frais de chirurgie, les hospitalisations, les échographies, les radios et les analyses en laboratoire.

Assurance animaux : les critères à respecter

Pour que votre animal de compagnie puisse bénéficier d’une assurance animaux, il doit répondre à des critères d’éligibilité stricts, comme l’âge qui doit être compris entre 3 mois à 10 ans, la présence d’un tatouage ou d’une puce électronique pour identifier votre animal. Au moment de la souscription à une assurance animalière, votre chat ou votre chien doit être en bonne santé et le bilan de santé fourni par le vétérinaire servira à le confirmer. Bien entendu, les vaccins doivent être à jour, et cela concerne la maladie de Carré, la parvovirose, l’hépatite et la leptospirose pour le chien, la leucose, le typhus et le coryza pour le chat. Votre compagnie d’assurance vous demandera aussi les fréquences de maladie de votre animal pour éviter qu’il ne présente pas des signes de maladie héréditaire, congénitale, chronique ou récidivante. Et surtout, prenez compte du délai de carence, cette période de 7 à 180 jours située entre la souscription à la mutuelle et l’activation du contrat pour éviter les abus des personnes qui auront tendance à souscrire à une assurance animaux au moment où les premiers signes d’une maladie grave apparaissent.

Pour trouver la meilleure formule d’assurance animaux, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des compagnies d’assurance et de comparer leurs offres en demandant gratuitement des devis personnalisés.