Les aoûtats, les larves parasites du chien : dépistage et traitement

Publié le 10 octobre 2017 dans Santé du chien

Les chiens et les parasites ne sont pas les meilleurs amis du monde ! Et pourtant, ces derniers s’accrochent toujours à ses poils malgré les précautions faites par son maître. On dit souvent qu’il faut éliminer les puces et les tiques par un traitement antiparasitaire. En vérité, il n’y a pas que ces parasites qu’il faut radier du poil de votre canin. Les aoûtats font partie des cauchemars du chien, car ils sont envahissants et gênants au quotidien. Le point sur les aoûtats du chien : comment les distinguer ? Quels sont les symptômes qui indiquent leur infestation ? Et comment faire le traitement antiparasitaire en cas de signes apparents ?

Les aoûtats du chien : qu’est ce que c’est ?

Féroces et envahissants, les aoûtats du chien sont une grande source de gêne pour le chien. Ce sont des types d’acariens microscopiques ou trombicula autumnalis qui se nourrissent de la peau des animaux. Les larves des aoûtats sont les plus nuisibles. À cette étape de leur croissance, ils ont besoin plus que jamais de se nourrir des nutriments dans la peau du chien. Et c’est à partir de là que commencent les problèmes de peau et de démangeaison du chien. À noter qu’ils prolifèrent surtout au mois d’août et c’est en cette période que vous devez rester vigilant sur les allergies et les problèmes cutanés de votre compagnon.

Mode de prolifération

Les aoûtats se reproduisent par accouplement du mâle et de la femelle, à la suite duquel la femelle pond des œufs qui, une fois éclos donne les larves. La prolifération se fait très rapidement si l’on sait qu’une larve devient adulte au-delà d’une semaine. À noter aussi que si les larves ne trouvent pas d’hôtes pour se nourrir, elles peuvent résister plusieurs mois dans la nature sans périr.

Les signes évidents de l’infestation du chien

Il faut savoir que c’est la piqûre de la larve qui provoque les allergies et les lésions cutanées chez l’individu infecté. Les larves injectent  une enzyme sous la peau tout en prélevant le sang de l’animal. C’est cette enzyme qui va être source de problèmes inflammations, de formation de pus et de lésions cutanées. En outre, des papules inflammatoires se forment après la piqûre de la larve et provoque l’apparition de prurits.  Quand le chien est très infesté, la lésion est apparente et taches orangées se forment sur sa peau.

Les conséquences de l’infestation des aoûtats dans la peau du chien

En réaction par rapport à ces attaques, le chien se gratte souvent les poils et de manière intense, car les piqûres l’insupportent et le démangent. Il est constaté aussi qu’il se lèche le pelage de façon excessive surtout au niveau des pattes et des parties infestées de larves.  Il faut savoir que les larves se répandent surtout sur les zones moins poilues comme les aisselles, les oreilles, les cuisses ou encore les testicules.

Les aoûtats peuvent se transmettre à l’homme

Trois jours après les piqûres d’aoûtats

Les aoûtats peuvent infester tous les mammifères existant sur la planète, y compris l’homme. Chez ce dernier, ils provoquent également de lésions cutanées et des démangeaisons excessives. Les régions infestées sont généralement, les genoux, les mollets et les chevilles. Si votre compagnon de vie est infesté, ne craignez rien parce que les aoûtats ne se transmettent pas du chien à l’homme. Ce qu’il faut éviter c’est surtout les endroits recouverts de hautes herbes durant les saisons estivales.

Aoûtat : Comment traiter un chien infesté

Si votre chien se gratte trop fréquemment, et si vous remarquez des lésions sur sa peau, faites-le examiner par le vétérinaire, pour confirmer s’il est infesté ou non. Ce dernier pourra en conséquence lui administrer un antiparasitaire externe pour exterminer toutes les larves qui colonisent la peau du chien.

Cela se fait par la diffusion d’un spray antiparasitaire. En complément, le chien peut prendre des antibiotiques, ainsi que des corticoïdes pour apaiser la souffrance du chien, ses démangeaisons, mais aussi pour minimiser les lésions. Si les lésions sont nombreuses et assez développées, le vétérinaire pourra également prescrire une pommade pour faciliter la régénération de la peau.

Les actions préventives

L’infestation des aoûtats affecte beaucoup la peau chien et son bien-être.  Dans de tels cas, mieux vaut prévenir que guérir. En outre, il faut éviter les hautes herbes et les zones humides de votre jardin surtout  pendant la saison estivale, où les larves prolifèrent beaucoup. Soignez le pelage de votre chien en appliquant régulièrement un spray antiparasitaire. Enfin, si la pelouse est régulièrement tondue, les aoûtats ne s’y sentiront pas à l’abri, surtout pour y pondre des œufs, c’est donc la solution ultime.

 

Articles similaires
09 Août
Tout savoir sur la saillie du chien, de la préparation à la réalisation
Au préalable, certaines réflexions doivent être posées lorsque vous décidez de faire une portée à votre chienne. En ef...
06 Juil
Prendre  soin de son vieux chien et de sa santé
Les chiens vieillissent très vite, tout le monde le sait. Bien que les petites races tiennent longtemps que les gros chiens,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Categories

Pin It on Pinterest